Test Bang & Olufsen Beoplay EX : des écouteurs Bluetooth élégants qui régalent les oreilles

0 60


Inscrivez-vous à la lettre d’information La quotidienne pour recevoir nos toutes dernières Actualités une fois par jour.

Avec les Beoplay EX, le constructeur danois propose des écouteurs sans compromis et au prix fort (400 euros). Un positionnement élitiste pertinent face aux meilleurs modèles bien plus abordables ?

Design : un style raffiné, des finitions haut de gamme

Bang & Olufsen a clairement cherché à faire des Beoplay EX de dignes représentant de son image de marque luxueuse. Si l’on retrouve un design avec une branche externe comme sur les AirPods d’Apple, ces écouteurs affirment un style à nul autre pareil. La recherche d’épure qui fait la signature B&O est présente dès que l’on découvre le boîtier en aluminium brossé coordonné à la couleur des écouteurs qui sont disponibles en trois finitions : Anthracite Oxygen (notre exemplaire de test), Gold Tone (or et sable) et Black Anthracite (totalement noir). De forme rectangulaire avec des angles arrondis, il offre un contact plaisant et dégage un sentiment de qualité que l’on ne ressent qu’assez rarement avec cet accessoire généralement fait de plastique.

Le boîtier des écouteurs Beoplay EX est en aluminium, une rareté pour ce type d'accessoire. © Marc Zaffagni

Le souci du détail et de la qualité est bien présent sur les écouteurs eux-mêmes, avec une superbe finition en verre et aluminium pour la zone tactile. Les Beoplay EX ressemblent presque à des accessoires de mode, aussi beaux à regarder qu’à porter, le logo B&O que les amateurs de la marque seront à coup sûr ravis d’exposer à la vue de tous.

La finition des Beoplay Ex est particulièrement soignée. © Marc Zaffagni

Ergonomie et confort : mention bien

Malgré leur aspect plutôt imposant, notamment pour la partie intra-auriculaire qui prend place dans l’oreille, les Beoplay EX s’insèrent aisément sans provoquer de gêne. On peut sans problème s’adonner à du head banging en écoutant un morceau de musique sans craindre de les perdre. Certifiés IP57 (immersion jusqu’à 1 m de profondeur pendant 30 min), les écouteurs sont promus comme résistants à la pluie et la sueur.

Les Beoplay EX sont assez imposants du fait de l'intégration de haut-parleurs de 9,2 mm de diamètre. C'est à ce prix que l'on obtient une qualité audio aussi impeccable. © Marc Zaffagni

Bang & Olufsen assure qu’ils sont « conçus pour s’adapter à toutes les oreilles ». Pour cela, ils sont fournis avec quatre paires d’embouts en silicone et un jeu d’embouts en mousse à mémoire de forme, lesquels s’adaptent à la forme du conduit auditif. S’il est vrai que nous n’avons rencontré aucun souci particulier pour ajuster les écouteurs, leur taille somme toute imposante pourrait ne pas convenir aux morphologies d’oreilles les plus petites. Par ailleurs, en usage prolongé, il nous est arrivé de ressentir une petite gêne nécessitant de retirer puis de remettre les Beoplay EX. On ne peut pas vraiment parler de défaut et l’expérience variera en fonction de la morphologie de chacun. Mais, à titre de comparaison, les Momentum True Wireless 3 de Sennheiser que nous avons récemment essayés ne provoquent aucune fatigue lors de longues sessions.

Des orfèvres du son

Les haut-parleurs de 9,2 mm de diamètre qui équipent les Beoplay EX sont les plus grands jamais intégrés par B&O dans des écouteurs sans fil, dixit le constructeur. Voilà ce qui explique leur encombrement. Cela en vaut-il la peine en termes de qualité audio ? Totalement ! Disons-le sans détour, les Beoplay EX sont un régal pour les oreilles. Les audiophiles exigeants y trouveront des compagnons de premier ordre pour se délecter de leur musique.

Notre test a été réalisé avec un smartphone Google Pixel 6 Pro en utilisant les plateformes de streaming de musique Spotify et Qobuz. Cette dernière propose la diffusion de la musique dans la qualité source qui peut aller jusqu’au Hi-Res 24 bits/192 kHz.

 Aucun souci particulier pour ajuster les écouteurs mais la taille des Beoplay EX, somme toute imposante, pourrait ne pas convenir aux morphologies d’oreilles les plus petites. © Marc Zaffagni

Commençons par les voix qui sont magnifiquement respectées. Mélodie Gardot, Leonard Cohen, Prince, Gregory Porter ou encore Mavis Staples, les Beoplay EX nous ont comblés de plaisir à l’écoute de ces géants et de bien d’autres artistes.

En écoutant Freddy Mercury chanter We Are The Champions en live au stade Wembley lors du concert Live Aid de 1985, nous avions l’impression d’être dans le public au pied de la scène.

Que ce soit sur du rock, du jazz mais aussi du classique, on jouit d’une séparation stéréo et une scène sonore de premier ordre qui procurent un sentiment d’immersion puissant. Par exemple, les percussions qui introduisent The Tide is High de Blondie virevoltent de gauche à droite avec une vigueur qui nous a fait sursauter.

Sur Yulunga, l’un des titres emblématiques de Dead Can Dance considéré comme un juge de paix pour les écouteurs true wireless, les Beoplay EX nous ont transportés au cœur du morceau, positionnant chaque instrument avec justesse.

La version remasterisée de Where Is My Mind des Pixies, Lo/Hi des Black Keys et One Night In Bangkok de Murray Head sur Qobuz nous a offert l’occasion d’apprécier toute la précision et la puissance des basses qui ne viennent jamais jouer les intrus.

En résumé, les Beoplay EX font vivre et vibrer la musique avec une grande virtuosité. Associés à un service de streaming haute définition sur Deezer, Tidal ou Qobuz, ils offrent la combinaison idéale pour les mélomanes qui recherchent la meilleure qualité audio possible avec des écouteurs sans fil.

Les Beoplay EX sont livrés avec un ensemble complet d'embouts en silicone et mousse à mémoire de forme pour s'adapter à la plupart des oreilles. © Marc Zaffagni

Réduction de bruit active, autonomie et fonctionnalités

Les Beoplay EX disposent d’une réduction de bruit active (RBA) adaptative qui ajuste son intensité en fonction du bruit ambiant. On peut également opter pour un réglage manuel à trois niveaux. L’effet d’isolation phonique est bien perceptible lorsque l’on écoute de la musique, mais l’efficacité est un cran en dessous de ce que proposent les meilleurs écouteurs Bluetooth de la catégorie, à savoir les AirPods Pro, Sony WF-1000XM4 et les Sennheiser Momentum TW3. De même, le mode transparence qui permet d’entendre les sons et voix ambiants sans retirer les écouteurs manque de netteté. Les Beoplay EX n’offrent pas la même polyvalence d’usage que leurs concurrents susnommés.

En revanche, ils s’en tirent très correctement pour ce qui est des appels mains libres, avec un son jugé limpide et naturel par nos interlocuteurs. Signalons que les écouteurs prennent en charge la connexion simultanée à deux terminaux.

L’autonomie annoncée est de six heures par charge en utilisant la réduction de bruit active et huit heures si elle est coupée. Lors de notre essai, nous avons approché ce délai sans difficulté. Avec le boîtier et les recharges supplémentaires qu’il fournit, on peut atteindre jusqu’à 21 heures d’autonomie.

L’application Bang & Olufsen est un modèle d’ergonomie et de clarté. Nous avons particulièrement apprécié l’égaliseur qui se présente sous la forme d’un cercle à quatre zones (Claire, Dynamique, Chaud et Détendu) avec un curseur circulaire que l’on déplace du doigt vers l’effet recherché. Mais il est dommage qu’il ne soit pas possible de personnaliser les commandes de l’interface tactile.

L'application mobile pour les Beoplay EX est un exemple d'ergonomie, en particulier pour les réglages audio. © Marc Zaffagni

L’avis de Futura

Les Beoplay EX sont des écouteurs Bluetooth d’exception à plus d’un titre. À commencer par leur tarif élevé. Fort heureusement, leur qualité audio remarquable et leur finition haut de gamme peuvent faire passer cette addition. Les utilisateurs prêts à investir 400 € pour s’offrir une paire d’écouteurs qu’ils ne verront pas dans toutes les oreilles et qui recherchent une qualité audio de haute volée en auront pour leur argent.

En revanche, pour ceux qui veulent une vraie polyvalence d’usage avec une réduction de bruit active efficace en toute circonstance, les AirPods Pro, Sennheiser Momentum True Wireless 3 et Sony WF-1000XM4 sont toujours des références.

On aime

  • Un design élégant
  • Des finitions impeccables
  • Une qualité audio exceptionnelle
  • L’application mobile bien conçue

On aime moins

  • Le prix élevé
  • L’absence de réglages des commandes tactiles
  • Une réduction de bruit active pas au niveau des références de la catégorie
La note de Futura

 


Une envie de s’évader pour l’été ? 

Pour célébrer les vacances comme il se doit, découvrez le Mag Futura au prix préférentiel de 15 € au lieu de 19 €, soit une réduction de 20% ! 

Au programme de ce numéro : une plongée au cœur de 4 thématiques scientifiques qui vont marquer 2022, de la Terre à la Lune : 

  • Quels mystères nous cache encore la Lune ?
  • Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes ?
  • Comment nourrir le monde sans le détruire ?
  • L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente ?
Je le veux !

Le Mag Futura, c’est quoi ? 

  • Notre première revue papier de + de 200 pages pour rendre la science accessible au plus grand nombre
  • 4 questions scientifiques majeures pour 2022, de la Terre à la Lune 
  • Livraison à domicile*

*La livraison se fait en France (hors France métropolitaine), Suisse, Belgique. 

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Leave A Reply

Your email address will not be published.